Techniques pour faire germer les semences

Voici quelques conseils pour comprendre les différences processus qui influencent sur la germination des semences.


Température
La plupart des semences ont besoin de température variant entre 15 et 25 degrés Celsius pour bien germer. Il faut le prendre en considération pour les semis intérieurs et ceux aux champs. Certaines plantes germent à basse température, d'autres lorsqu'il fait chaud.


Lumière
Certaines plantes, surtout des vivaces ont besoin de lumière pour germer. Ces graines sont peut-être les plus difficiles, car il faut s'assurer qu'elles soient semées en surface (pas enterrées) et que le sol ne s'assèche pas. Sur la photo, on voit que j'utilise des contenants de tourbes que j'arrose plusieurs fois par jour. Il est possible aussi de les mettre dans un sac de plastique perforé pour ralentir l'évaporation.

Stratification
Certaines semences, souvent des vivaces ont des mécanismes de dormance qu'on peut briser en leur faisant un traitement par le froid. Ainsi on peut semer les graines dans du terreau humide et le mettre à 5 degrés Celsius (réfrigérateur) pendant quelques jours. Si l'espace manque, il est possible de mettre les semences dans un essuie-tout humide, dans un sac de plastique et de les mettre en terre après le traitement.


Scarification
La scarification est souvent confondue avec la stratification, seulement elle est beaucoup plus rare et touche surtout les arbres et arbustes. Il s'agit souvent de graines dures, qui ont besoin d'un traitement au papier sablé, ou avec des traitements d'acide (par exemple: les estomacs des oiseaux abrasent les semences qui peuvent ainsi germer). Aucune plante vendue sur le catalogue ne requiert de la scarification.



Pré-germer les semences
Certaines graines bénéficieront d'un trempage, ou d'une pré-germination avant d'être plantées. Les courges, haricots et maïs ont besoin de chaleur pour germer, on peut donc les pré-germer à l'intérieur. Dès les premiers signes de germes, on les plante au champ. Cette technique demande une bonne synchronisation, car si les germes sont trop longs, ils peuvent s'endommager et mourir.

Cette technique permet de semer ces plantes au champ, même lorsque le climat est frais.

Il existe quelques fois des complications avec les haricots et les courges. Il arrive que ces graines pré-germées soient dévorées avant même de sortir du sol. Ces ravageurs que je n'ai pas identifié clairement (probablement la mouche du haricot, et autre chose pour les 'Cucurbit moshata', qui d'ailleurs n'a pas touché aux 'Cucurbit maxima' qui étaient juste à côté) sont présents quelques fois dans le sol. Dans cette situation, un transplant peut régler le problème, les vers qui mangeraient le germe, ne peuvent plus manger la plante plus grosse avec des racines.